Comment sublimer votre événement avec une charte graphique ?

La charte graphique, un facteur clé de succès de votre événement.

Vous organisez un événement, peut-être pour la première fois. Votre problématique : faire connaître, ou reconnaître, votre projet. Votre mission : recruter massivement des participants : exposants, visiteurs, guests, bénévoles etc. La proportion des personnes engagées est minime et peut même se réduire à vous.
Vous êtes donc dans l’obligation de mettre en place un maximum d’actions et d’outils pour informer vos cibles, faire adhérer vos prospects, et faire venir un maximum de personnes. Votre événement doit susciter un maximum d’enthousiasme !
La charte graphique est un facteur clé de succès de votre événement parce qu’elle fait le lien entre tous vos supports de communication : votre affiche, vos flyers,  la newsletter, les réseaux sociaux, la presse etc.
Elle facilite la mémorisation globale de votre campagne de communication grâce à la cohérence entre les supports, elle assure la continuité de votre visibilité post événement et lorsque votre événement est récurrent.
Elle permet d’identifier rapidement l’événement à travers toutes les actions de communication mises en place. Elle facilite la production de supports supplémentaires grâce aux règles écrites.
L’identité visuelle transmet également vos valeurs et le positionnement de votre entreprise. Les prospects identifient immédiatement le caractère festif ou institutionnel de votre projet, ils se reconnaissent dans la promesse.

Etude de cas : la Semaine de Sensibilisation des Jeunes à l’Entrepreneuriat Féminin 2016

Quelques réalisations

Etude de cas : la Semaine de Sensibilisation des Jeunes à l’Entrepreneuriat Féminin 2016

Le brief

Il était une fois l’association 100 000 Entrepreneurs, qui toute l’année mobilise des chefs d’entreprise pour intervenir dans les établissements scolaires afin de sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat.
Leur action permet de faire découvrir aux élèves une autre vision de l’entreprise et de leur faire prendre conscience du champ des possibles. Les intervenants présentent leur parcours, très souvent bien loin des fantasmes autours de l’entrepreneuriat à la Steve Jobs, répondent aux questions des élèves, lèvent les préjugés sur le monde réel de l’entreprise et les patrons, proposent des jeux de rôle etc.
Et puis une semaine par an, à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, 100 000 Entrepreneurs et le REF (Réseau Economique Féminin) mobilisent tous les réseaux professionnels féminins de France pour participer à la Semaine de Sensibilisation des Jeunes à l’Entrepreneuriat Féminin.
La mission des intervenantes est essentiellement de promouvoir l’entrepreneuriat, mais aussi d’aider les jeunes à faire tomber les préjugés sur les femmes chefs-d’entreprise.
En Isère un réseau, Réseau Entreprendre au Féminin, se mobilise avec 100 000 entrepreneurs et le REF pour faire de cette semaine un événement majeur à l’échelle du département et de la région. Cécile Prost, co-présidente de ce réseau et directrice de l’agence ABC Projets, s’engage pour fédérer une fois par an tous les réseaux professionnels féminins, les établissements scolaires, les partenaires financiers et les femmes entrepreneurs au profit des élèves, de la 4e aux formations supérieures.
Cécile est venue nous voir avec ces exigences : mettre en place une charte graphique cohérente avec la campagne nationale du REF, mais qui dépote, qui soit dynamique et qui nous permette de nous distinguer sur un plan national.

Les enjeux

Faire reconnaître l’événement comme un temps fort incontournable du mois de mars. 2016 était la 2e édition en Isère. La première édition ayant été un franc succès, la nature du projet et sa nouveauté ont permis un superbe relais dans la presse grâce au travail de l’agence Label RP, l’enjeu était de créer encore plus de mouvement, d’être encore plus visible, et de créer un rendez-vous annuel.
Donner une résonance locale forte à un projet politique (inter)national. Nous sommes à la moitié d’un plan triennal du gouvernement français destiné à assurer la promotion de l’entrepreneuriat féminin. L’Europe travaille sur des dispositifs spécifiques. Entreprendre (et intra-prendre !) au féminin a ses particularités et de nombreuses mesures de soutien sont mises en place. En Isère, cette semaine est aussi dédiée aux femmes créatrices ou chefs d’entreprises qui ont besoin ou non de soutien, pour leur faire connaître des dispositifs et des partenaires spécifiques, et pour leur permettre de faire des rencontres, d’élargir leur réseau.
Fédérer les réseaux économiques féminins. Ils sont nombreux, avec des approches variées (conciliation vie pro – vie de maman, politique, créatrices, zone géographique etc). Cette semaine est l’occasion de les fédérer et de permettre aux participantes d’intégrer un groupe plus large autour d’une valeur commune : la transmission, de faire des rencontres lors des conférences et de créer du lien par la suite.

Quelle est la différence entre la charte graphique et l’identité visuelle ?

La charte graphique est un document qui compile et décrit de façon exhaustive l’ensemble des éléments graphiques constituant votre identité visuelle : logo, couleurs, symboles, typographies etc. Il donne également des recommandations pour l’utilisation de ces différents éléments.
Par exemple, il est fréquent de faire des recommandations sur l’implantation du logo dans un document, la charte autorise ou non les arrière-plans à motifs, les couleurs etc.
Le document liste également les différents formats de chaque élément constitutif de cette charte.
L’objectif, en mettant en place des normes, est de développer une communication cohérente, facilement identifiable et pérenne.
L’identité visuelle des produits Apple, par exemple, a été un précurseur pour les produits high-tech, à tel point aujourd’hui qu’elle est elle-même devenue une norme, et qu’elle reste la référence sous-jacente dans toutes les publicités concurrentes.