Intégrer un formulaire google à une page facebook

Bonjour à tous,

Aujourd’hui encore l’animation de la page Facebook du Conseil Local des Parents d’Elèves de Saint Laurent du Pont – CLPESLDP pour la suite 🙂 – me permet de faire des actions plutôt sympas :), je vous raconte…

Avec les parents délégués nous avons mené une campagne de récupération des adresses mails  des parents d’élève(s) l’année dernière. Nous voulons dématérialiser les supports d’information le plus possible, pour des raisons éthiques et de coût, bien évidemment, mais aussi parce que ça nous permet d’aller un peu plus loin dans l’information, d’être plus réactifs, de toucher plus de monde et de proposer du contenu de qualité.
Le prochain conseil d’école approchant, nous devons faire passer des questionnaires aux parents pour essayer d’avoir leurs avis, et recueillir leurs questions sur la vie scolaire. Nous avons décidé pour cette fois d’utiliser tous les moyens à notre disposition : papier, site internet et Facebook. Nous avons d’abord élaboré un questionnaire à imprimer et à remettre aux enfants, puis le même questionnaire a été dupliqué sur Google Forms, Il a ensuite été intégré au site internet et à la page Facebook :

Malgré un chouilla de publicité le résultat obtenu est propre, et la réalisation est super facile. Je me suis appuyée sur un tutoriel de 2013 du super blog Autour du Tuto. Les affichages ont un peu évolué depuis mais ça fonctionne bien. L’application pour insérer le formulaire permet aussi de paramétrer l’affichage et de proposer aux non fans qui arrivent sur ce formulaire de liker notre page.

Reste à voir combien de parents joueront le jeu, j’espère récupérer quelques likes pour la page au passage ;), je vous tiens au courant !

Vivement Lundi !

Quelle journée !

Un des projets sur le quel je travaille depuis janvier semble en bonne voie d’aboutir. Si la personne est convaincue, le site internet devrait voir le jour début Mars. Pour l’instant je croise les doigts et les orteils ;). J’espère pouvoir vous en dire plus rapidement.

L’Agence a fait deux grands pas administratifs aujourd’hui. J’ai officiellement signé un bail à la Communauté de Communes Cœur de Chartreuse –  pendaison de crémaillère en perspective avec mon binôme et les minies , minie n°1 ayant décidé de retapisser les murs avec des coloriages de la reine des neiges… – et officiellement signé une ouverture de compte professionnel à la banque – Caisse d’Epargne, rigueur et proposition commerciale compétitive –. C’est un peu moins palpitant mais néanmoins c’est la dernière petite pierre pour enfin signer les statuts définitifs de l’Agence lundi 9 février !!!!

Petit j-3 avant le grand jour !

Promouvoir l’entrepreneuriat (féminin) auprès des jeunes.

Je commence à peine à me rendre compte que le fait d’être une femme change beaucoup de choses dans la création d’entreprise.
Mais vendredi dernier j’ai participé à une réunion d’information organisée par les associations 100 000 entrepreneurs, Réseau Economique Féminin et Réseau Entreprendre Isère. Et je me suis réellement rendue compte que nous portions toutes les mêmes « problèmes » et freins, en particulier familiaux (j’entend par là les Exxxxxxx). Ce que je pensais être épisodique dans mon parcours est en fait une tendance très importante.
Passé ce constat je me suis quand même fait la remarque que beaucoup des femmes présentes étaient des chefs d’entreprise accomplies et fortes. C’est un mot important, parce-que nous devons assumez nos ambitions et nos contraintes, car évidement pas question d’abandonner la sacro-sainte position de mère et (parfois) celle de compagne.

Bref, j’en arrive au sujet du post 🙂 Tout ça pour dire que l’objet de cette réunion était de lancer le projet « 150 femmes s’engagent pour l’éducation ». L’idée c’est d’amener 150 créatrices d’entreprises à témoigner dans les collèges et lycées d’Isère sur la création d’entreprise et l’entrepreneuriat au féminin.

Ni une, ni deux, je donne mon nom, je contacte certains professeurs du collège de Saint Laurent du Pont et j’attend que l’idée prenne.
J’espère sincèrement pouvoir intervenir dans la commune. Au collège on est plus si loin de la vie active et beaucoup de choix sont à faire rapidement. Nos enfants doivent aussi connaître ce qui les attend de positif dehors. Il ne s’agit pas d’occulter les difficultés, mais de leur montrer que les possibilités sont plus nombreuses qu’il n’y paraît, et l’avenir réellement entre leurs mains. Les objectifs de ces rencontres sont à la fois de leur parler de l’entreprise, d’aller à la rencontre de leurs questions et de leurs préjugés,  et de contribuer à lever les freins, en particulier des jeunes filles, sur la création d’entreprise.

Retrouvez ici le Flyer Semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin – 09 au 13 Mars 2015

Préparatifs pour le dépôt des statuts.

Cher(s) lecteur(s), les dernières semaines de travail ont été très mouvementées, pas du tout organisées comme je l’avais prévu – ça en fera rire plus d’un… – mais le projet de l’Agence avance à toute vitesse !
Le développement de l’entreprise se fait donc beaucoup plus vite que prévu. Je bosse en ce moment à la fois sur 3 propositions commerciales, la construction administrative et financière de l’entreprise, et le développement du site – Je vous passe le management des enfants et la vie associative – bref, c’est le rush ! Avec tout ça j’ai bien compris aussi que, si je voulais qu’on me prête des sous, j’allais sérieusement devoir finir mon étude de marché et mon prévisionnel ;-).

Aujourd’hui est quand même un jour important, j’ai reçu le projet de statuts pour l’Agence!
Ça veut dire compte en banque et bail. Autant le bail je suis contente, la Communauté de Communes me propose une offre pour un bureau TCC plus qu’attrayante, autant pour la banque j’ai pris un coup de chaud. Je suis restée un peu horrifiée face aux tarifs et aux conditions commerciales.
J’ai finalement décidé de pousser la porte de la Poste, qui fait une offre en pack, et est partenaire de l’ADDIE (organisme de prêts d’honneur). Le fonctionnement est assez similaire à un compte courant personnel – dans le cadre d’une mini structure comme la mienne – mais à hauteur de 16€ par mois , sans les options de découvert, sans les agios, et sans possibilité de prêt bancaire en agence. Je vais quand même aller faire un tour à la Caisse d’Epargne, histoire de comparer.
Et pourquoi déposer les statuts si vite? C’est à cause du système de carence de Pôle Emploi, je vous passe les détails, mais si je veux investir un maximum de capital, je dois déposer au plus vite ! Nouvel objectif pour le dépôt, semaine 7, j’ai hââââââââââââte 🙂

Et pour conclure ce billet, je décide qu’il est grand temps de crier sur tous les toits que l’Agence est sur le point de fonctionner de façon officielle et vous pouvez dès à présent liker la page facebook :).

Créer un site internet avec wordpress

Après des années d’études en marketing et de projets web, enfin je crée mon propre site, toute seule. J’ai besoin de temps en temps d’un coup de main et puis quelquefois je passe du temps à essayer des bidouilles pour rien. J’ai trouvés les sites suivants pertinents dans mes recherches.

WordPress pour les nuls
Ce site spécialisé a été crée par des développeurs wordpress. Il est simple d’accès, pédagogique et complet.

Créer un blog ou créer un site internet?

Si je voulais que la terre entière – pas moins – suive mon opération J-365, je devais me rendre visible rapidement – l’idée était fraîche du 30/12/2014 et le 1er janvier 2015 me semblait une date symbolique intéressante – en commençant par créer un blog et une page Facebook. Pour modestement raconter mes aventures – épancher mes états d’âme quoi –, pourquoi pas obtenir ou apporter du soutien aux personnes en situation de création d’entreprise, et parce que pendant les vacances de fin d’année c’était mes seules actions concrètes possibles.

Malgré toutes les difficultés administratives qui s’annonçaient avant de créer officiellement l’entreprise, mon projet incluait la mise en place d’un site internet, pour valoriser les missions – qui allaient se présenter le 5 janvier à 8:35 – et pour permettre à mes futurs clients de promouvoir notre partenariat, alors pourquoi pas faire simple et tout mettre au même endroit?

Pour faire encore plus simple j’ai décidé d’utiliser la plateforme wordpress.com Je l’avais déjà utilisé pour le boulot, l’interface est facile à prendre en main et on peu aller assez loin gratuitement. Parfait pour les non techniciens comme moi. Je vous propose un premier aperçu des sites que j’ai consulté et qui m’ont paru pertinent pour m’aider dans cette démarche dans les Ressources.

Et tadaaaaaaaaaaaaaam, un nom de domaine et un choix cornélien de thème plus tard, le site est lancé. Reste à le rendre public, mais il me faut encore un peu de contenu et d’organisation, les choses vont plus vite que prévu et je n’ai pas d’infographiste sous la main.

Lancement de l’opération J-365

Vous avez certainement vécu un de ces moments où vous tournez en rond comme Polochon dans son bocal, et où toutes vos idées ressemblent à un matin de brouillard au mois de novembre à Saint Laurent du Pont… Dans cette situation là, soit on reste devant la cheminée, soit on décide d’aller chercher le soleil plus haut, parce que c’est bien connu, quand il y a du brouillard c’est qu’il va faire beau !

Bref. Après plusieurs années de brouillard, la très vénérable miss D., qui en avait probablement plus qu’assez de m’écouter me plaindre autour d’un plateau de sushis, m’a donné ce très bon conseil : lance toi c’est le moment. Pas très original. Puis elle a ajouté : au moins dans 1 an tu sauras si tu es faites pour ça ou pas, et tu n’auras pas de regrets. Toujours pas très original, mais pour le coup, à cet instant là, la lumière fut!

Depuis, tout converge dans ce sens, les rencontres, les discussions, les idées. Je pensais quand même me laisser un peu de temps pour tout mettre en ordre et préparer encore un peu mon entrée, histoire de passer les fêtes tranquillement et d’annoncer à mon entourage ma grande décision quand j’aurais un peu plus de billes. J’avais le trac quoi. Et puis un jour au hasard d’une énième discussion sur mon état de chômeur et mes états d’âme, une personne m’a dit ok. Ok pour se rencontrer et voir si on pouvait construire quelque chose ensemble. Une personne dont le projet correspond à mes idées et mes ambitions.

L’enthousiasme a chassé le brouillard, j’ai pris mon courage à deux mains et annoncé à mes proches que cette fois c’était la bonne.
Contre toutes mes attentes, tout le monde m’a félicité et encouragé, même la très sérénissime Mrs R. et le très haut placé Mr R. m’ont encouragé!
J’ai donc monté l’opération J-365, soit une année pour créer mon entreprise. Une année qui me dira si ce projet et une expérience un peu folle ou la réalisation professionnelle d’une vie.

Donc, rendez-vous le 31 décembre 2015 . En attendant, je vous propose de suivre sur ce blog le journal de bord de cette création d’entreprise.

Que cette année 2015 soit pleine d’aventures!

Lucie