Boostez vos ventes avec une page Facebook

Vous avez une activité commerciale et vous avez franchi le pas de la page Facebook ? Aujourd’hui vous publiez régulièrement du contenu et vous souhaitez allez plus loin pour animer votre communauté ? Vous ne voulez pas vous lancer dans la gestion d’un site marchand ? Pourquoi ne pas créer une page Facebook marchande ?!

Tout ce que Facebook fait déjà pour vous

Facebook met déjà le paquet sur les fonctionnalités service client. Et oui la vente en ligne ce n’est plus l’avenir, c’est une vraie habitude de consommation. Les marques qui font dès aujourd’hui le pari de la vente multicanal prennent de l’avance, mais plus pour longtemps !
Actuellement, ou presque bientôt, Facebook met à disposition des pages des fonctionnalités service client hyper performantes.

Que ce soit dans la conception de votre page ou dans vos publications vous disposez d’outils de ciblages ultra précis, d’une visibilité optimisée

  • Sortie imminente : les articles, la messagerie client instantanée, le ciblage géographique des posts
  • Disponible : les vidéos intégrées, les promotions, la géolocalisation des posts, l’affichage de toutes vos données commerciales

 Passez d’une page Facebook vitrine à une page Facebook marchande

Pour faire grandir une communauté Facebook, c’est comme les enfants, il faut la nourrir à heures fixes, l’entretenir, la chérir. Créer un onglet shop sur votre page est une véritable opportunité de capitaliser sur l’engagement de vos fans. C’est une façon supplémentaire de créer un contenu original et inédit pour votre activité.

C’est l’opportunité de renforcer votre visibilité :

  • Assurer la promotion de vos produits et de votre activité
  • Développer la vente de proximité

Animer votre communauté :

  • Augmenter le trafic sur votre page
  • Faire grandir votre communauté
  • Fidéliser vos fans avec des ventes exclusives

Augmenter vos ventes :

  • Créer des opportunités de vente supplémentaires
  • Réaliser des opérations commerciales sur une base de prospects ultra qualifiée
  • Liquider vos excédents de marchandises

Même pas besoin d’un site marchand !

Le site marchand ça peut faire peur, c’est cher, et c’est compliqué. Avec une page Facebook marchande vous commencez à votre rythme et profitez des avantages de la vente en ligne sans les inconvénients :

  • Back office simplifié pour votre espace de vente
  • Possibilité de paramétrer plusieurs modes de livraison
  • Paiement par carte bleue sécurisé, chèque, ou virement
  • Mini site optimisé pour la vente via mobile
  • Fonctionnalités optimisées pour Facebook

Un projet durable !

Votre activité se développe ? Faites évoluer votre shop Facebook vers un site marchand en quelques clics ou accédez aux places marchandes les plus réputées : ebay, amazone, google shopping etc.

 Mon petit + plan média :

N’attendez pas pour vous lancer, et préparez dès à présent la fin d’année !

 Ce projet vous intéresse ? Besoin d’un accompagnement personnalisé ? Contactez-moi !

Premières interventions 100 000 entrepreneurs réussies !

 LDL-L’entrepreneuriat expliqué au collège-16032015Les interventions programmées au Collège du Grand Som se sont bien passées. Au final le format d’une heure était très largement suffisant pour une des classes, et trop court pour l’autre ! J’ai pourtant été très agréablement surprise de voir des élèves qui, a priori, ne semblaient pas concernés, venir me poser des questions à la fin, hors champ.

Ce qui leur a le plus plût est sans aucun doute le mur des célébrités. J’avais préparé quelques slides, dont une avec des personnalités célèbres, pour essayer de les guider sur la notion d’entreprendre et ce qu’elle implique. La liste est non exhauMur-des-célébritésstive – pas de femmes ou d’hommes politique dans le cadre de l’école –, mais dans sélection il y a des personnes qui viennent de loin, de la souffrance, des grosses casseroles, du travail et beaucoup de passion. Et vous, qui auriez-vous rajouté ?

Pour leur présenter mon parcours j’ai fait le choix de lister tous mes rêves déchus, qui m’ont aussi permis de construire petit à petit ce projet incroyable d’Agence. J’ai voulu leur montrer que la persévérance est le moteur de toute passion, le travail un socle incontournable, et que le projet d’une vie peut aussi arriver par surprise et ne pas être celui qu’on pensait. Ils ont tous eu une réaction incroyable face à ça. Les deux groupes m’ont demandé pourquoi j’avais arrêté de vivre la passion que j’avais à leur âge. J’était contente de constater que pour eux, abandonner un rêve est inimaginable, et j’espère que pour au moins un ou deux d’entre eux ça leur donnera matière à réfléchir et à tout mettre en oeuvre pour y arriver.

J’attends avec impatience les retours des enseignants, en tout cas merci à eux et à l’établissement de m’avoir reçu, et vivement l’année prochaine pour intégrer cette intervention à un projet annuel. Et puis j’ai déjà plein d’idées pour les interpeller de façon différente… Pour l’instant celle qui en a le plus appris c’est moi. Ce projet m’a demandé de revenir sur le passé, et je suis surprise de constater que malgré tous ces rêves déchus je ne reviendrais en arrière pour rien.

 Entreprendre infographie

En direct de la semaine de promotion de l’entrepreneuriat au féminin

Après une très belle ouverture de cette semaine avec une table ronde Lundi 9 Mars à la CCI de Grenoble sur le thème « Boostez votre entreprise au féminin » je vous propose de retrouver les premiers temps forts de cette semaine dans la presse :

  • L’interview de Suzy Cazzaro, Directrice de Réseau Entreprendre Isère, sur France 3 Alpes 12h-13h http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/emissions/jt-1213-alpes
  • Le reportage sur la participation de Karine Pho, Co-Présidente des Mampreneurs en Isère, dans le journal de France 3 Alpes, 18h-19h.
    Il est diffusé au temps de 14min40 à 16min40 : http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/emissions/jt-1920-alpes
  • Le plateau réalisé avec Véronique Ghiglione, Principale du Collège Fantin Latour de Grenoble, Nathalie Martinez ZIN Conciergerie et Suzy Cazzaro, Directrice de Réseau Entreprendre Isère sur le plateau de Télégrenoble, CAP info http://www.telegrenoble.net/emissions/cap-info/30/videos.html

Intervention entreprendre au féminin programmée pour le 13 mars !

Le trac monte ! Dans un peu moins d’une semaine je rencontre enfin les élèves de 4e du collège de Saint Laurent du Pont. Le format d’intervention a été modifié, finalement je verrais deux classes, mais seulement une heure chacune. Si ça se passe bien c’est court, et si ça se passe moins bien c’est mieux ;).
L’association 100 000 entrepreneurs nous a proposé de suivre une formation pour mieux nous préparer. Nous avons toutes été surprises de la quantité d’éléments à prendre en compte pour proposer à ces jeunes une prestation de qualité, et finalement au bout des 3 heures passées avec le coach on aurait bien continué ! Même si mes études ne sont pas si loin derrière moi, et même si j’ai été bien préparée pour intervenir à l’oral, notre public est atypique, les messages à faire passer nombreux, leur intérêt variable, bref pas facile 🙂 Heureusement nous avons aussi reçu un guide très complet à potasser 🙂

En ce qui me concerne ce projet a beaucoup de sens. Quand j’aborde la notion de développement du territoire de Chartreuse je pense aussi à cette force vive que sont les jeunes habitants de la région. Aujourd’hui les possibilités professionnelles sont (un peu) limitées sur les communes, mais nos collectivités se dynamisent et je rencontre des entrepreneurs locaux qui sont animés, comme moi, par cette volonté de créer de la valeur ajoutée en allant la chercher à la source :).

Vendredi prochain je veux évidement leur faire (re)découvrir la notion d’entreprendre mais aussi en quoi elle accessible à tous, leur faire comprendre que entreprendre est possible à tout moment et à tout endroit, que leur territoire n’est pas un handicap mais un atout formidable, que leurs possibilités sont infinies, que leur école aussi est une force, et pourquoi pas allumer chez l’un d’entre eux une petite flamme :).
Evidemment nous évoquerons la notion d’entreprendre au féminin, parce que les questions des enfants et de la vie privée seront abordées naturellement par les élèves. A moi de leur montrer qu’être entrepreneuse, dans une entreprise ou une structure privée, est complètement compatible avec les standards familiaux de notre culture!

Sinon à part ça, hier j’ai signé mon premier devis, la classe non ?

Label-100000entrepreneurs

Intégrer un formulaire google à une page facebook

Bonjour à tous,

Aujourd’hui encore l’animation de la page Facebook du Conseil Local des Parents d’Elèves de Saint Laurent du Pont – CLPESLDP pour la suite 🙂 – me permet de faire des actions plutôt sympas :), je vous raconte…

Avec les parents délégués nous avons mené une campagne de récupération des adresses mails  des parents d’élève(s) l’année dernière. Nous voulons dématérialiser les supports d’information le plus possible, pour des raisons éthiques et de coût, bien évidemment, mais aussi parce que ça nous permet d’aller un peu plus loin dans l’information, d’être plus réactifs, de toucher plus de monde et de proposer du contenu de qualité.
Le prochain conseil d’école approchant, nous devons faire passer des questionnaires aux parents pour essayer d’avoir leurs avis, et recueillir leurs questions sur la vie scolaire. Nous avons décidé pour cette fois d’utiliser tous les moyens à notre disposition : papier, site internet et Facebook. Nous avons d’abord élaboré un questionnaire à imprimer et à remettre aux enfants, puis le même questionnaire a été dupliqué sur Google Forms, Il a ensuite été intégré au site internet et à la page Facebook :

Malgré un chouilla de publicité le résultat obtenu est propre, et la réalisation est super facile. Je me suis appuyée sur un tutoriel de 2013 du super blog Autour du Tuto. Les affichages ont un peu évolué depuis mais ça fonctionne bien. L’application pour insérer le formulaire permet aussi de paramétrer l’affichage et de proposer aux non fans qui arrivent sur ce formulaire de liker notre page.

Reste à voir combien de parents joueront le jeu, j’espère récupérer quelques likes pour la page au passage ;), je vous tiens au courant !

Vivement Lundi !

Quelle journée !

Un des projets sur le quel je travaille depuis janvier semble en bonne voie d’aboutir. Si la personne est convaincue, le site internet devrait voir le jour début Mars. Pour l’instant je croise les doigts et les orteils ;). J’espère pouvoir vous en dire plus rapidement.

L’Agence a fait deux grands pas administratifs aujourd’hui. J’ai officiellement signé un bail à la Communauté de Communes Cœur de Chartreuse –  pendaison de crémaillère en perspective avec mon binôme et les minies , minie n°1 ayant décidé de retapisser les murs avec des coloriages de la reine des neiges… – et officiellement signé une ouverture de compte professionnel à la banque – Caisse d’Epargne, rigueur et proposition commerciale compétitive –. C’est un peu moins palpitant mais néanmoins c’est la dernière petite pierre pour enfin signer les statuts définitifs de l’Agence lundi 9 février !!!!

Petit j-3 avant le grand jour !

Promouvoir l’entrepreneuriat (féminin) auprès des jeunes.

Je commence à peine à me rendre compte que le fait d’être une femme change beaucoup de choses dans la création d’entreprise.
Mais vendredi dernier j’ai participé à une réunion d’information organisée par les associations 100 000 entrepreneurs, Réseau Economique Féminin et Réseau Entreprendre Isère. Et je me suis réellement rendue compte que nous portions toutes les mêmes « problèmes » et freins, en particulier familiaux (j’entend par là les Exxxxxxx). Ce que je pensais être épisodique dans mon parcours est en fait une tendance très importante.
Passé ce constat je me suis quand même fait la remarque que beaucoup des femmes présentes étaient des chefs d’entreprise accomplies et fortes. C’est un mot important, parce-que nous devons assumez nos ambitions et nos contraintes, car évidement pas question d’abandonner la sacro-sainte position de mère et (parfois) celle de compagne.

Bref, j’en arrive au sujet du post 🙂 Tout ça pour dire que l’objet de cette réunion était de lancer le projet « 150 femmes s’engagent pour l’éducation ». L’idée c’est d’amener 150 créatrices d’entreprises à témoigner dans les collèges et lycées d’Isère sur la création d’entreprise et l’entrepreneuriat au féminin.

Ni une, ni deux, je donne mon nom, je contacte certains professeurs du collège de Saint Laurent du Pont et j’attend que l’idée prenne.
J’espère sincèrement pouvoir intervenir dans la commune. Au collège on est plus si loin de la vie active et beaucoup de choix sont à faire rapidement. Nos enfants doivent aussi connaître ce qui les attend de positif dehors. Il ne s’agit pas d’occulter les difficultés, mais de leur montrer que les possibilités sont plus nombreuses qu’il n’y paraît, et l’avenir réellement entre leurs mains. Les objectifs de ces rencontres sont à la fois de leur parler de l’entreprise, d’aller à la rencontre de leurs questions et de leurs préjugés,  et de contribuer à lever les freins, en particulier des jeunes filles, sur la création d’entreprise.

Retrouvez ici le Flyer Semaine de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin – 09 au 13 Mars 2015

Préparatifs pour le dépôt des statuts.

Cher(s) lecteur(s), les dernières semaines de travail ont été très mouvementées, pas du tout organisées comme je l’avais prévu – ça en fera rire plus d’un… – mais le projet de l’Agence avance à toute vitesse !
Le développement de l’entreprise se fait donc beaucoup plus vite que prévu. Je bosse en ce moment à la fois sur 3 propositions commerciales, la construction administrative et financière de l’entreprise, et le développement du site – Je vous passe le management des enfants et la vie associative – bref, c’est le rush ! Avec tout ça j’ai bien compris aussi que, si je voulais qu’on me prête des sous, j’allais sérieusement devoir finir mon étude de marché et mon prévisionnel ;-).

Aujourd’hui est quand même un jour important, j’ai reçu le projet de statuts pour l’Agence!
Ça veut dire compte en banque et bail. Autant le bail je suis contente, la Communauté de Communes me propose une offre pour un bureau TCC plus qu’attrayante, autant pour la banque j’ai pris un coup de chaud. Je suis restée un peu horrifiée face aux tarifs et aux conditions commerciales.
J’ai finalement décidé de pousser la porte de la Poste, qui fait une offre en pack, et est partenaire de l’ADDIE (organisme de prêts d’honneur). Le fonctionnement est assez similaire à un compte courant personnel – dans le cadre d’une mini structure comme la mienne – mais à hauteur de 16€ par mois , sans les options de découvert, sans les agios, et sans possibilité de prêt bancaire en agence. Je vais quand même aller faire un tour à la Caisse d’Epargne, histoire de comparer.
Et pourquoi déposer les statuts si vite? C’est à cause du système de carence de Pôle Emploi, je vous passe les détails, mais si je veux investir un maximum de capital, je dois déposer au plus vite ! Nouvel objectif pour le dépôt, semaine 7, j’ai hââââââââââââte 🙂

Et pour conclure ce billet, je décide qu’il est grand temps de crier sur tous les toits que l’Agence est sur le point de fonctionner de façon officielle et vous pouvez dès à présent liker la page facebook :).

Créer un site internet avec wordpress

Après des années d’études en marketing et de projets web, enfin je crée mon propre site, toute seule. J’ai besoin de temps en temps d’un coup de main et puis quelquefois je passe du temps à essayer des bidouilles pour rien. J’ai trouvés les sites suivants pertinents dans mes recherches.

WordPress pour les nuls
Ce site spécialisé a été crée par des développeurs wordpress. Il est simple d’accès, pédagogique et complet.