Créer un blog ou créer un site internet?

Si je voulais que la terre entière – pas moins – suive mon opération J-365, je devais me rendre visible rapidement – l’idée était fraîche du 30/12/2014 et le 1er janvier 2015 me semblait une date symbolique intéressante – en commençant par créer un blog et une page Facebook. Pour modestement raconter mes aventures – épancher mes états d’âme quoi –, pourquoi pas obtenir ou apporter du soutien aux personnes en situation de création d’entreprise, et parce que pendant les vacances de fin d’année c’était mes seules actions concrètes possibles.

Malgré toutes les difficultés administratives qui s’annonçaient avant de créer officiellement l’entreprise, mon projet incluait la mise en place d’un site internet, pour valoriser les missions – qui allaient se présenter le 5 janvier à 8:35 – et pour permettre à mes futurs clients de promouvoir notre partenariat, alors pourquoi pas faire simple et tout mettre au même endroit?

Pour faire encore plus simple j’ai décidé d’utiliser la plateforme wordpress.com Je l’avais déjà utilisé pour le boulot, l’interface est facile à prendre en main et on peu aller assez loin gratuitement. Parfait pour les non techniciens comme moi. Je vous propose un premier aperçu des sites que j’ai consulté et qui m’ont paru pertinent pour m’aider dans cette démarche dans les Ressources.

Et tadaaaaaaaaaaaaaam, un nom de domaine et un choix cornélien de thème plus tard, le site est lancé. Reste à le rendre public, mais il me faut encore un peu de contenu et d’organisation, les choses vont plus vite que prévu et je n’ai pas d’infographiste sous la main.

Lancement de l’opération J-365

Vous avez certainement vécu un de ces moments où vous tournez en rond comme Polochon dans son bocal, et où toutes vos idées ressemblent à un matin de brouillard au mois de novembre à Saint Laurent du Pont… Dans cette situation là, soit on reste devant la cheminée, soit on décide d’aller chercher le soleil plus haut, parce que c’est bien connu, quand il y a du brouillard c’est qu’il va faire beau !

Bref. Après plusieurs années de brouillard, la très vénérable miss D., qui en avait probablement plus qu’assez de m’écouter me plaindre autour d’un plateau de sushis, m’a donné ce très bon conseil : lance toi c’est le moment. Pas très original. Puis elle a ajouté : au moins dans 1 an tu sauras si tu es faites pour ça ou pas, et tu n’auras pas de regrets. Toujours pas très original, mais pour le coup, à cet instant là, la lumière fut!

Depuis, tout converge dans ce sens, les rencontres, les discussions, les idées. Je pensais quand même me laisser un peu de temps pour tout mettre en ordre et préparer encore un peu mon entrée, histoire de passer les fêtes tranquillement et d’annoncer à mon entourage ma grande décision quand j’aurais un peu plus de billes. J’avais le trac quoi. Et puis un jour au hasard d’une énième discussion sur mon état de chômeur et mes états d’âme, une personne m’a dit ok. Ok pour se rencontrer et voir si on pouvait construire quelque chose ensemble. Une personne dont le projet correspond à mes idées et mes ambitions.

L’enthousiasme a chassé le brouillard, j’ai pris mon courage à deux mains et annoncé à mes proches que cette fois c’était la bonne.
Contre toutes mes attentes, tout le monde m’a félicité et encouragé, même la très sérénissime Mrs R. et le très haut placé Mr R. m’ont encouragé!
J’ai donc monté l’opération J-365, soit une année pour créer mon entreprise. Une année qui me dira si ce projet et une expérience un peu folle ou la réalisation professionnelle d’une vie.

Donc, rendez-vous le 31 décembre 2015 . En attendant, je vous propose de suivre sur ce blog le journal de bord de cette création d’entreprise.

Que cette année 2015 soit pleine d’aventures!

Lucie